Maville
Maville Maville Maville

Retrouvez nos belles adresses

 
 
 
 
 
 

Aix et son Histoire

 

Au IVème siècle avant J.C., la Basse-Provence est occupée par la tribu celto-ligure des Salyens ou Salluviens, dont la capitale, l'oppidum dit d'Entremont, se situe au nord d'Aix, sur la route de Puyricard. En 123 avant J.-C., suite à l'appel des Grecs de Massalia (Marseille), en conflit permanent avec les tribus ligures et gauloises du voisinage, le consul Gaius Sextius Calvinus prend et détruit cette ville-oppidum.

< table border="0" width="100%">

Il y installe ensuite, près des sources thermales, un camp qui devient rapidement une ville, du nom d'Aquae Sextiae ("Eaux de Sextius"), afin d'assurer la sécurité des transports commerciaux entre Rome et la cité phocéenne de Massalia.

Ainsi, Aix avait été créé pour tenir en respect le peuple salyen qui pouvait inquiéter Marseille, l'alliée de Rome. En 102 avant J.-C., lors de la bataille d'Aquae Sextiae, Gaius Marius tient tête, au pied de la Sainte-Victoire, aux hordes d'Ambrons et de Teutons qu'il défait. Aquae Sextiae prend de l'ampleur et rassemble une importante population composée pour l'essentiel des descendants des populations salyennes soumises par Rome. La ville possède des remparts ainsi qu'un théâtre qui en font une ville importante dans la région, idéalement située pour protéger les intérêts romains à Marseille.

Aix-en-Provence
Création d'Aquae Sextiae
par le consul Gaius Sextius Calvinus

Dans les siècles qui suivent, plusieurs quartiers de la ville sont délaissés. Le théâtre antique est démantelé. Cet état ne signifie pas une décadence d'Aix, mais simplement une nouvelle organisation territoriale des espaces habités. Au IVème siècle, la ville devient la capitale de la Narbonnaise deuxième et se dote d'un diocèse dont Lazarus devient l'évêque. Elle est ensuite occupée par les Wisigoths en 477. Au siècle suivant, elle est envahie tour à tour par les Francs et les Lombards, puis en 731 par les Sarrasins.

Le Roi René
Le Roi René

Alors que la ville d'Aix sort d'une longue période de ralentissement économique et démographique, les comtes de Provence (maisons d'Anjou et d'Aragon) décident d'en faire leur nouvelle résidence en 1189, au détriment des villes d'Arles et d'Avignon, d'où ils régnaient naguère. Cette position de force va non seulement donner à Aix le statut de capitale de Provence, mais surtout permettre un développement sans précédent de la ville.

À ce titre, l'installation du bon roi René, duc d'Anjou, comte de Provence, roi titulaire de Sicile, au XVe siècle, marque l'âge d'or de la cité, qui conservera à jamais le titre de "cité du roi René".

Ce monarque, entouré d'une cour raffinée et lettrée, va faire d'Aix, dès 1409, un célèbre centre culturel et universitaire renommé, doter la ville d'une cour de justice et contribuer à son embellissement, après des siècles marqués par une stagnation économique. Le roi René fut, en réalité, un homme politique déplorable que les Provençaux ont affublé d'un masque de bonhomie.

À partir de 1486 et du rattachement de la Provence à la France, le gouverneur y réside. Ourdie de longue date, l'union de la Provence à la France était un fait accompli, mais elle avait été unie " non comme un accessoire à son principal, mais comme un principal à un autre principal, et séparément du reste du royaume " et la ville d'Aix, comme la Provence, entendait conserver ses franchises. En 1501, Louis XII y établit le Parlement de Provence qui perdure jusqu?à la Révolution. Le plus souvent, les États de Provence s'y réunissent pour voter l'impôt.

Début juillet 1608, les faubourgs d'Aix-en-Provence furent recouverts d'une pluie de sang.

Quelques moines expliquèrent cet évènement par des influences sataniques. Nicolas-Claude Fabri de Peiresc fit des relevés de cette pluie en recueillant quelques gouttes sur la muraille du cimetière de la cathédrale.

Il découvrit que c'était les excréments des papillons qui avaient été observés récemment. Le centre-ville n'ayant pas été envahi, il était resté épargné. Cette explication scientifique ne calma pas la terreur populaire.

Pluie de Sang
Pluie de sang en Provence
(juillet 1608)

La ville fut reliée à Marseille par le tramway de la Compagnie des tramways électriques des Bouches-du-Rhône (absorbée en 1921 par la Régie départementale des chemins de fer des Bouches-du-Rhône), qui circulait de 1903 à 1948

Le Cours Mirabeau

Aix-en-Provence est la ville où Paul Cézanne (1839-1906) a passé sa vie et Émile Zola ses dix-huit premières années. C'est au collège Bourbon (actuel collège Mignet) que s'est forgée la profonde amitié qui les a unis.

Aix est une ville qui mêle un passé historique et un futur technologique, notamment avec le projet ITER à Cadarache (communauté du Pays d'Aix), la Gare d'Aix-en-Provence TGV, les technopôles de l'Arbois et de Rousset. Aix compte, en outre, de nombreuses universités (Lettres, Droit, Économie, Sciences Politiques, Arts et Métiers, Beaux-arts).

La ville a fêté le centenaire de la mort de Cézanne avec notamment l'exposition internationale au musée Granet : « Cézanne en Provence » du 9 juin 2006 au 17 septembre 2006 qui a rassemblé près de 120 œuvres du maître sur le thème de sa "chère Provence".

 

Article détaillé sur l'histoire d'Aix-en-Provence sur Wikipédia: Histoire d'Aix-en-Provence.